44104959 10213945611809027 3537574552362024960 n

Proposition Art 60§7

Mise au travail dans le cadre légal de l'Article 60§7 de la Loi du CPAS

Voici une proposition qui ne coûte pas cher à la commune et qui peut drôlement lui donner un sacré coup de main.

La Loi régissant les CPAS permet d'engager des personnes qui n'ont pas droit au chômage dans la perspective de leur ouvrir ce droit. Je ne connais pas le nombre de personnes qui, bénéficiaires du RIS du CPAS d'Oupeye, pourraient être concernés par cette mesure, je sais qu'il y en a dont des jeunes n'ayant pas encore travaillé et des moins jeunes aussi, qualifiés, laissés au bord du chemin et dont personne au CPAS n'a l'air de se soucier.

Il y a quelques jours Serge Fillot, Bourgmestre d'Oupeye, a déclaré dans une interview au journal La Meuse qu'il faudrait engager du personnel ouvrier pour entretenir les cimetières vu l'obligation de ne plus utiliser les desherbants chimiques, qu'il fallait donc paver les allées, que cela faisait de gros chantiers en perspective mais difficiles à mettre en oeuvre avec le personnel ouvrier existant.

On sait pourtant qu'il y a une réserve de recrurement d'ouvriers non spécialisés, on sait aussi qu'il y a plusieurs personnes correspondant à ce profil émargeant au CPAS. On sait aussi que chaque année le CPAS dispose de fonds pour engager du personnel sous l'article 60§7.

Alors il suffit, me semple-t'il de mettre tous les ingrédients ensemble, de mélanger avec l'usage des formulaires ad hoc pour trouver cette main d'oeuvre utile au moins sur les travaux aux cimetières et plein d'autres à venir.

J'ai soumis cette proposition à Christian Lekane, conseiller PTB au CPAS pas plus tard qu'à la manifestation liégeoise des Gilets Jaunes à Liège le samedi 22 décembre, dans le brouhaha je ne sais pas s'il a bien compris l'utilité sociale de cette proposition et la facilité de l'introduire au Conseil de l'Action Sociale même par un élu de l'opposition.

C'est - il me semble - une proposition qui ne coûte rien et qui est utile tant pour les personnes trouvant que retrouvant un vrai job, avec un vrai salaire même limité dans la durée. On sait par ailleurs que les Articles 60 qui conviennent bien ont souvent la chance d'être engagés pour de bon dans des contrats plus "confortables". Les personnes que je connais, qui pourraient bénéficier d'une telle mesure, ont voté PTB aux élections d'octobre, ils ne sont pas pour autant membres de ce parti. Ils n'en sont pas pour autant mésestimables !

J'espère que mes amis du PTB d'Oupeye liront ces lignes et en tiendront compte, ce serait déjà un point positif de marqué et pour les gens, surtout les "petites gens" une belle concrétisation de la volonté politique de changement portée par le PTB.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/12/2018